Sélectionner une page

Blog

Création d’inserts pour ranger ses outils dans sa servante

par | 30 Déc 2020

Une personne m’a dit : pour que ton atelier soit rangé tout le temps, il faut que ça soit plus simple pour toi de ranger tes outils plutôt que de les poser n’importe où.

Ce n’est pas vrai pour tout le monde, mais ça l’est pour moi ! Quand je commence un projet, j’ai souvent envie qu’il soit fini alors que je viens d’enfoncer le premier clou. Je n’ai donc pas le temps pour ranger mes outils au fur et à mesure.

Tout au long du projet, mon atelier devient de plus en plus un foutoir dans lequel je ne retrouve rien. Et je passe plus de temps à chercher mes outils plutôt qu’à travailler sur le projet.

J’ai donc décidé de changer ça.

Le changement

Pour changer, j’ai décidé d’investir dans une servante d’atelier. Ces armoires sont super pratiques et permettent un rangement simple et rapide des outils. J’ai pris une bonne servante car je ne veux plus acheter des outils qui me lâchent au bout de deux ans. Cette servante, je vais la garder à vie, je peux donc y mettre le prix. En plus de la servante, j’ai acheté des bons outils. Facom, Kinpex, Motutoyo, que du bon ! Quitte à craquer, autant le faire jusqu’au bout…

Ranger les outils dans la servante

Maintenant que j’ai mes nouveaux outils et ma servante, il va falloir ranger tout ça. La meilleure solution pour ranger les outils est de faire des inserts. Ces inserts peuvent être faits de plusieurs façons :

  • Acheter des tapis décathlon et découper au cutter la forme des outils
  • Usiner de la mousse à la défonceuse
  • Usiner de la mousse à la fraiseuse numérique
  • Les acheter tout fait

Étant quelqu’un de perfectionniste, j’ai préféré la solution ultime ; les usiner avec ma fraiseuse numérique. Cette méthode est la plus adaptée, mais la plus longue.

Je ne voulais pas les acheter tout faits car ça coute cher et ça n’est pas personnalisable. Dans mes inserts, j’ai pu mettre les outils que je voulais, dans la configuration que je voulais.

Réalisation des inserts en mousse Plastazote LD45

Étape 1 : prendre les photos

La première chose à faire va être de prendre en photo vos outils. J’ai préféré utiliser un bon appareil photo pour avoir la meilleure qualité possible. J’ai aussi bien éclairé mon outil pour éviter les ombres et je me suis éloigné au maximum de celui-ci pour éviter les effets de parallaxes.

Étape 2 : modélisation 3D

J’ai ensuite importé la photo dans mon logiciel de modélisation (SolidWorks). Voici une vidéo pour qui vous expliquera comment faire.

Après avoir fait le contour et avoir extrudé mon esquisse, mon outil est modélisé ! Je peux répéter l’opération pour les outils et pour l’insert.

Astuce : Définir la profondeur à laquelle l’outil va être encastré est très important. Pour la déterminer, je divise l’épaisseur de l’outil en 2. Attention que pour certains outils épais (par exemple le marteau), cette règle ne doit pas être appliquée. Mon marteau est trop enfoncé donc j’ai du mal à le sortir. Je vous conseille de ne jamais dépasser 15 mm d’encastrement.

Étape 3 : l’usinage

Cette partie est un peu plus technique, il y a des choses à savoir pour obtenir un bon résultat :

  • J’utilise une fraise à une dent, pour permettre une bonne évacuation de la mousse usinée. Je n’ai pas essayé d’autres fraises, mais je pense que ça ira moins bien. Ma broche tourne assez vite (25.000 tr/min)
  • Je commence par faire les contours avant de creuser l’intérieur. Cela permet d’obtenir des contours précis
  • J’utilise un système d’aspiration pour évaquer le plus vite possible les copeaux et éviter qu’ils restent dans la dent de la fraise
  • J’usine à droite du contour (usinage en opposition). Cela est indispensable pour obtenir un contour propre. L’usinage en avalant ne permet pas d’avoir un contour net.

La mousse que j’ai utilisé est une mousse Plastazote LD45 qui a une épaisseur de 30mm.

Voilà tous mes conseils pour usiner vos mousses. Si vous voulez plus d’informations sur ma machine, c’est ici.

Je vous mets à disposition les fichiers 3D (format SolidWorks) que j’ai réalisé dans la vidéo.

Si les pinces knipex vous intéressent vous pouvez les retrouver ici.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à me contacter !